Le blog

Les vertus du jeu-vidéo

Bornes d'arcade|

Le jeu-vidéo a ses vertus que la raison ignore ! Chez Neo Legend, nous sommes persuadés des bienfaits et des vertus de la pratique du jeu vidéo sur l’homme.

Activité constitutive de l’être humain et composante universelle de nos sociétés, le jeu vidéo a été le cœur de nombreuses recherches dans les années 1960 et 1970. Anthropologues, psychologues et sociologues se sont penchés avec détermination  sur son cas. Découvrons ensembles les vertus et bienfaits de la pratique du jeu vidéo !

Le jeu vidéo, un entraineur personnel du cerveau

« Le joueur développe des capacités à faire face à l’imprévisible. Confronté à des situations sans cesse nouvelles, qu’il ne peut anticiper, il doit faire preuve d’une extrême rapidité d’analyse et de décision. Des compétences qu’il peut ensuite transférer dans d’autres domaines de sa vie » – Serge Tisseron, spécialiste du développement du cerveau.

En partant de cette analyse, nous avons recherché d’autres études pour justifier la place du jeu dans la vie quotidienne.

Augmenter votre agilité intellectuelle

Le jeu vidéo développe le cerveau grâce à de nombreuses stimulations visuelles. L’intelligence spatialisée, soit la capacité à repérer d’un seul coup d’œil tout ce qui se passe sur un écran, est devenue un atout majeur, voire incontournable dans de nombreux secteurs professionnels.

La multitude d’informations présente dans les jeux vidéo et qui demande toute l’attention du joueur, sert à développer cette intelligence spatialisée. Ainsi, le jeu-vidéo favorise l’apprentissage et l’entrainement de l’agilité visuelle sans même s’en rendre compte.

Lutter contre le vieillissement intellectuel

Voici une autre étude concernant l’influence du jeu vidéo sur votre cerveau. Dans cette expérience, des chercheurs de l’université de l’Iowa ont demandé à deux groupes d’individu de « jouer » durant une année : jouer aux mots croisés pour le premier groupe et jouer aux jeux vidéo pour le second groupe.

Cette étude a pu démontrer que ; le premier groupe avait appris quelques mots supplémentaires « un peu de vocabulaire », mais pas d’autres mécanismes durables ; le second groupe, lui, avait gagné en concentration, en vitesse et parvenait plus facilement à basculer d’une tâche à l’autre.

Ainsi, contrairement à l’hypothèse courante : les jeux intellectuels ne sont pas les seuls à entrainer le cerveau. Les jeux vidéo et leur gameplay apportent également aux joueurs de nouvelles aptitudes qu’ils peuvent utiliser dans leur vie de tous les jours. 

Les vertus sur le dépassement de traumatismesLe jeu vidéo, un moyen de se construire soi-même Les vertus sur le dépassement de traumatismes

En 2010 des chercheurs de l’université d’Oxford ont publié cet article. Ils y expliquent que le jeu agit en occupant les zones de la mémoire marquées par des scènes violentes.

LeMonde explique en 2011 – ici – que des psychanalystes attribuent à Tetris un rôle majeur dans leurs thérapies.

Les jeux vidéo sont souvent mal perçu par les parents ou par les représentants de l’autorité. Bien souvent une personne qui joue au jeu vidéo et d’automatiquement perçu comme un geek ou un ermite. Bien sûr, il s’agit ici de jouer aux jeux-vidéos non pas de manière répétitive, mais de se laisser le choix. A dose respectable, le jeu à de nombreuses qualités à offrir.

Des chercheurs se sont donc intéressés à leur influence sur la gestion des traumatismes, la sociabilisation ou encore la construction d’une identité.

Yann Leroux évoque notamment le ludopaysage, du latin « ludus » qui signifie « jeu ». Le « ludopaysage » se définit comme le prisme par lequel le jeu-vidéo procure des sensations plaisantes, sert à exprimer son agressivité en toute sécurité, à maîtriser les angoisses diverses et à accroître son expérience. Il offre également la possibilité d’établir des contacts sociaux, de s’approprier sa personnalité et de communiquer avec les autres.

Construction identitaire par le jeu vidéo

Pour débuter dans un jeu, il faut choisir généralement son avatar, ce qui nécessite un véritable travail de représentation de soi. Les jeux vidéo les plus modernes proposent un niveau de personnalisation proche du réel, le joueur peut donc s’identifier à son avatar. Bienvenue dans le laboratoire identitaire construit par le monde virtuel lui-même !

Soigner les traumatismes par le jeu vidéo

Effectivement, choisir son avatar est une démarche très impliquante qui nécessite un véritable travail de représentation de soi. Le jeu-vidéo devient alors un laboratoire identitaire.

Ces dernières années, plusieurs articles ont été publiés concernant l’influence du jeu sur la mémoire et notamment sur les traumatismes. Ainsi, le jeu agit en remplaçant les zones de la mémoire marquées par des scènes violentes.

Un article des chercheurs de l’université d’Oxford présente le jeu comme « un vaccin cognitif contre les flashbacks ». Dans l’étude, le jeu mythique Tétris y est décrit comme un bol d’air frais pour les traumatisés où l’amusement interfère durablement avec les souvenirs douloureux.

Sociabiliser grâce au jeu vidéo

Le jeu-vidéo favorise la sociabilisation des plus timides, il est plus simple de s’intégrer dans un groupe partageant un intérêt commun. Les jeux les plus modernes offrent notamment la possibilité d’interagir avec la communauté, de s’identifier à un groupe et donc d’échanger librement au sein de ce groupe.

Nous vous avons exposés diverses études et recherches ayant montrés les bienfaits et vertus que peut avoir le jeu vidéo dans un cadre personnel ou professionnel. Depuis 2007, NEO LEGEND conçoit des bornes d’arcade et y installe des matériaux de haute qualité afin de promettre à ses utilisateurs une expérience hors-du-commun, mais aussi capable de réunir. En dépassant tous les clivages générationnels, la borne aide et maintien l’échange au sein d’un groupe qui se fédère autour d’un divertissement commun.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *